Détail communiqué de presse

 


Aménagement du territoire - Communiqué publié le 6/12/2007

La réunion d’intermédiation organisée hier sous l’égide du Sous-Préfet de Béziers dans le cadre du projet Haut débit ferroviaire - qui prévoit l’arrêt de la desserte de wagons isolés en Languedoc Roussillon à compter du 1er décembre - n’a pas permis de trouver une issue favorable pour les entreprises, en l’absence de Fret SNCF qui a signifié une rupture du dialogue en ne participant pas à la rencontre.

 



En conséquence, l’association Proffer LR et les 19 entreprises qu’elles représentent ont décidé de solliciter une rencontre en urgence auprès du Secrétaire d’Etat aux Transports Dominique Bussereau, en présence de la Présidente de la SNCF Anne-Marie Idrac.


Alors que Proffer LR et les entreprises sont engagées dans la mise en place d’un opérateur ferroviaire de proximité (alternative nécessitant un délai de 6 à 8 mois), Fret SNCF impose des conditions tarifaires prohibitives pour maintenir sa desserte : un accord des entreprises a été sollicité avant la date butoir du 9 décembre par courrier recommandé, sous peine d’un arrêt de la desserte au 1er janvier 2008.


L’hypothèse préconisée par Fret SNCF conduirait les entreprises de Béziers ou de Narbonne à payer des tarifs beaucoup plus élevés que leurs concurrentes nationales qui payent des tarifs normaux.

Les entreprises régionales sont en revanche prêtes à prendre à leur charge une prestation Fret SNCF pendant la période transitoire mais aux conditions normales de tarifs.


19 entreprises et 2000 emplois directs et indirects sont menacés par cette situation. 9000 wagons isolés transitent chaque année en Languedoc Roussillon.

Contact presse
Pascal Pintre, CCI de Béziers : 06 80 45 72 76 – pascal.pintre@beziers.cci.fr
Christian Dubois, Association Proffer LR : 06 73 00 70 37

 



Etat des lieux au 5 décembre 2007 du projet Fret SNCF
d’arrêt de la desserte Wagons isolés en Languedoc Roussillon
 


Le 25 juillet, à l’initiative des chambres consulaires, des élus locaux et des professionnels suite à l’annonce du projet Haut débit ferroviaire Fret SNCF, qui prévoit l’arrêt de la desserte des wagons isolés en Languedoc Roussillon, une première rencontre s’est tenue à la CCI de Béziers Saint-Pons avec les responsables de Fret SNCF, en présence du Sous-Préfet de Béziers Bernard Huchet.
Au cours de cette rencontre:


- l'ensemble des professionnels ont demandé un moratoire sur le projet Haut Débit Ferroviaire afin qu'un véritable projet alternatif puisse être mis en place avant l'arrêt effectif de l'intervention de la SNCF,
- la SNCF s'engage à répondre aux besoins d'acheminement sur les sites de Béziers, Colombiers et Narbonne et à établir des propositions tarifaires écrites,
- les entreprises s'engagent à se regrouper afin de réfléchir à la mise en place d'un Opérateur Ferroviaire de Proximité.


Le 24 août, toujours à l’initiative des entreprises et des chambres de commerce de Béziers, Sète et Narbonne, l'association PROFFER LR est constituée avec 19 entreprises situées entre Sète et Port La Nouvelle. Elle a pour objet de promouvoir et de soutenir toutes actions, missions, programmes d’études et investigations destinés à maintenir et redynamiser le fret ferroviaire en Région Languedoc Roussillon.

Dès Novembre, PROFFER LR obtient une subvention de la Région pour l'appui d'un cabinet spécialisé dans l'élaboration du Cahier des Charges pour le lancement d'un appel d'offres, devant aboutir à l’identification et à la mise en place d’un Opérateur Ferroviaire de Proximité.


Le 6 novembre, Fret SNCF adresse des propositions tarifaires prohibitives et inacceptables au cas par cas aux entreprises concernées qui pourraient entraîner à terme des cessations d’activité, voire à terme es arrêts d'activité programmés.

PROFFER LR  propose  qu'une intermédiation s'établisse à l'échelon régional.


Le 14 Novembre, Proffer LR adresse une contre-proposition à Fret SNCF afin que soient appliquées des conditions tarifaires générales pour ce qui concerne la desserte de wagons isolés, telles qu'elles figurent dans la grille tarifaire de juillet 2007 et ce jusqu'à la mise en place de l' O.F.P. Les entreprises sont d’accord pour prendre en charge ce type de prestations.


Le 28 novembre, Fret SNCF lance un ultimatum aux entreprises par courrier recommandé leur imposant d'accepter les nouveaux tarifs impérativement avant le 9 décembre, sous peine de suspension de leur services de desserte de wagons isolés à partir du 1er janvier.


Le 30 novembre 2007, PROFFER LR lance l'appel d'offres pour l’Opérateur Ferroviaire de Proximité.


Le 5 décembre, une réunion est organisée sous l’égide du Sous-Préfet, à laquelle Fret SNCF refuse de participer, manifestant une fin de non-recevoir à la contre-proposition de Proffer LR adressée le 14 novembre et laissant envisager un arrêt imminent de la desserte.





Contact



Création site internet Oréalys