Détail communiqué de presse

 


Environnement - Communiqué publié le 15/07/2011

La CCI Béziers Saint-Pons va réaliser une étude sur la consommation en eau des 57 campings de l’Ouest Hérault alimentés par la nappe astienne. Ce travail sera réalisé en partenariat avec l’Agence de l’eau, la Région, le Département, le Syndicat Mixte d’Etudes et de Travaux de l’Astien (SMETA) et la Fédération de l’Hôtellerie de Plein Air. Cette étude s’inscrit dans le cadre de la nouvelle réglementation sur les Zones de Répartition des Eaux et vise à concilier au mieux activité économique et préservation de la ressource.



La nappe astienne est une ressource naturelle qui s’étend sur 450 km2 et 20 communes du département de l’Hérault. Cette nappe souterraine est classée en Zone de Répartition des Eaux. A partir de 2014, conformément à la nouvelle réglementation, un volume maximal de prélèvement sera fixé par la Commission Locale de l’Eau. Chaque usager disposera d’une autorisation de prélèvement pour un volume déterminé à l’avance.


Dans le département, 57 campings utilisent la nappe astienne pour leur consommation en eau tous usages confondus (potable, arrosage, alimentation des piscines…). En prévision de la nouvelle réglementation applicable en 2014, la CCI Béziers Saint-Pons lance une étude pour connaître précisément les besoins en eau de ces professionnels, évaluer les économies potentiellement réalisables et élaborer les prescriptions techniques pour une gestion rationnelle de la ressource.
Cette étude est réalisée en partenariat avec l’Agence de l’eau, la Région, le Département, le SMETA et la Fédération de l’Hôtellerie de Plein Air.


Elle comportera trois étapes :
-état des lieux et analyse globale de la consommation des 57 campings
-diagnostic et analyse détaillée des consommations d’une sélection de 15 campings
-généralisation des prescriptions à l'ensemble des campings


Sensibilisés à la gestion de cette ressource, dont dépend le bon exercice de leur activité, les propriétaires des campings concernés ont consenti des efforts conséquents pour réduire leur consommation ( installation de goutte à goutte, rénovation des installations, contrôles réguliers de l’état des conduites, mise en place de dispositifs de réduction et de temporisation des débits, réutilisation des eaux usées pour l’irrigation…).


En 2008, cinq d’entre eux ont fait le choix de raccorder à leurs frais leur établissement au réseau d’eau brute. Ces investissements ont été réalisés dans le cadre d’une opération pilote portée par l’Agence de l’eau, le SMETA et la société Bas Rhône du Languedoc, en vue de préserver la nappe astienne.


En s’associant à l’étude lancée par la CCI, les professionnels témoignent de leur volonté d’aller encore plus loin dans la gestion de leur consommation.


Pour la CCI, il s’agit de permettre aux professionnels de ce secteur prépondérant dans l’économie de l’Ouest-Hérault d’exercer pleinement leur activité, tout en préservant la ressource naturelle.





Contact



Création site internet Oréalys